Conférences 2012-2013

 

Les conférences de l'EJCAM

19 décembre 2012, Francis Balle, philosophe, professeur à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, directeur de l'IREC

"Les médias et le village planétaire"

Assistant de Raymond Aron, professeur des Universités, ancien membre du CSA, c'est en spécialiste des médias et des sciences de l'information et de la communication qu'interviendra Francis Balle lors de la conférence de l'EJCM de décembre 2012.

Autour du thème "Les médias et le village planétaire", Francis Balle s'interrogera sur les limites de la globalisation "mainstream" en scrutant la nouvelle configuration des publics transnationaux. Le village planétaire existe certes grâce aux médias, mais sa logique est celle de la diversité et non de l'uniformisation des références et valeurs culturelles.

Francis Balle est l'auteur de Médias et sociétés, 15ème édition, ed. Montchrétien-Lextenso, et du Que sais-je?. Les médias, 7ème édition, aux PUF. Il est également cofondateur de La revue européenne des médias (http://irec.u-paris2.fr/).

 

                                           Extrait de la conférence de Francis Balle

                                           La conférence dans son intégralité

 

27 novembre 2012, François Missen, prix Pulitzer, prix Albert Londres

"Journalisme en solitaire"

Mon choix du journalisme fut accidentel. Pour mon plus grand bonheur. Mes études en chirurgie dentaire ayant été interrompues par la guerre en Algérie où je dus résilier mon sursis, je me suis retrouvé à la fin de cette cruelle parenthèse dans l’obligation de gagner ma vie pour poursuivre mes études.

Je travaillais comme correcteur de presse au Provençal - avant qu’il ne devienne La Provence, et n’ayant plus le feu sacré pour arracher des dents, j’acceptais la proposition de rentrer à la rédaction sportive de ce journal. Beaucoup de chance : Jeux olympiques de Tokyo, Mexico, Innsbruck , Grenoble. Et j’ai créé l’antenne de R.T.L. dans le midi au début des années soixante, soit dix huit à vingt heures par jour de travail pour pouvoir assumer presse écrite et radio…. en investissant sur mes maigres ressources pour m’offrir quelques reportages qui me faisaient rêver : rencontre avec Jesse Owens, pour moi le véritable champion toutes catégories du sport en général (il fut même conseiller de Kennedy), ou Werner Von Braun, le père des fusées allemandes reconverti dans le programme Apollo. Et j’ai eu la chance de « sortir » la French Connection qui m’a valu de partager le Prix Pulitzer avec le journal américain Newsday en 1974. La même année j’ai obtenu le prix Albert Londres pour la couverture des guerres en Irlande du Nord et au Moyen Orient. J’ai quitté le Provençal en 1978 pour aider au lancement de VSD, puis j’ai décidé de choisir une vie d’indépendant. En 1979, je me suis rendu en Afghanistan pour raconter une guerre « officieuse » dont aucun média ne voulait entendre parler. Je suis retourné en 1980 et j’ai été détenu en otage - je crois avoir été le premier de cette corporation dans ce pays - durant deux mois au «  Club Med » de Pol I Sharki, puis dans la prison secrète de Sedarat  de Kaboul.

Depuis, je me suis orienté vers des rivages plus pacifiques mais non dénués d’intérêt, l’Australie  et surtout Cuba où j’ai publié huit livres dont le dernier Guantanamo, avec un regard décalé sur cet endroit, à mon goût trop uniformément traité sur le thème des prisonniers de la Base américaine. Je travaille actuellement sur un ouvrage remontant aux origines du trafic de drogue, à partir de Cuba au début des années trente.

 Voici l’esprit dans lequel je vous propose d’intervenir à votre invitation : « Journalisme en solitaire »

                                          Extrait de la conférence de François Missen

                                          La conférence dans son intégralité

 

4 octobre 2012, Jean-Laurent Bernard, Rédacteur en chef de France Bleu Provence

"Radio France en PACA : évolution des publics et stratégie d'audience"

Après des études de lettres et des études de journalisme à l'ESJ Lille, Jean-Laurent Bernard intègre Radio France où il sera le rédacteur en chef de nombreuses antennes locales, à Châteauroux, Laval, Montpellier, Lille, avant de devenir le rédacteur en chef de France Bleu Provence (Aix-en-Provence) et le rédacteur en chef référent pour l'ensemble de la Méditerranée. Jean-Laurent Bernard est également, au sein du Groupe Radio France, référent pour de nombreuses actions de formation continue.
Parce que la région PACA est à part, de nombreux publics étant issus d'autres régions de France, l'information locale y prend une dimension particulière. La stratégie d'audience de France Bleu y est donc originale à plus d'un titre, parce qu'elle s'adresse à certains "migrants" comme aux populations des grandes villes du Sud ... à l'identité bien marquée! Ce sont ces enjeux, pour la radio, pour ses publics et pour France Bleu Provence qu'a analysé Jean-Laurent Bernard à l'occasion de son intervention à l'EJCM.

A découvrir : http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-bleu/

 

                                         Extrait de la conférence de Jean-Laurent Bernard

                                          La conférence dans son intégralité

 

11 septembre 2012, David Levy, directeur de "The Reuters Institute for the Study of Journalism - University of Oxford (UK)"

"Threats and opportunities in the Changing Business of Journalism"

Voir : http://reutersinstitute.politics.ox.ac.uk/home.html

Pour ouvrir l'année universitaire sous l'angle international, David Levy, spécialiste du journalisme et de l'audiovisuel public, professeur à Oxford, est intervenu devant les étudiants de l'EJCM autour de ces deux thématiques. La conférence a été suivie d'un débat et a offert l'occasion de mettre en regard les pratiques journalistiques françaises et anglo-saxonnes, ainsi que les différentes conceptions du service public audiovisuel. Outre ses fonctions universitaires, David Lévy a en effet été responsable, au sein de l'Ofcom, l'autorité britannique de régulation des médias, des questions liées au contenus; il a été responsable, à la BBC, de la stratégie de service public; il a été également le seul membre britannique de la Commission Copé sur l'avenir de la télévision publique, mise en place par le Président Sarkozy après l'annonce de la suppression de la publicité sur France Télévisions. David Levy a ceci de particulier qu'il a su y faire entendre une voix originale et critique. David Levy a par ailleurs réalisé sa thèse au Nuffield College sur ... le Front populaire à Marseille.

Voir: http://reutersinstitute.politics.ox.ac.uk/about/institute-staff/dr-david-levy.html

 

                                          Interview de David Levy

                                          La conférence dans son intégralité