Conférences 2015-2016

Les conférences de l'EJCAM

14 mars 2016, Laurent Drezner, secrétaire général de la rédaction de BFMTV

"Chaînes d’info : Ce qu’elles ont changé dans le métier de journaliste"

Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et du Centre de Formation des Journalistes, il entre à TF1 comme reporter en 1992. En 1994, il participe au lancement de LCI en tant que chef d’édition. Il y passera 19 ans, occupant successivement les fonctions de rédacteur-en-chef adjoint, rédacteur-en-chef, directeur-adjoint de la rédaction et directeur de la rédaction. En 2013, il devient producteur éditorial de C A Vous sur France 5 avant de rejoindre BFMTV en 2014.

Date et lieu de la conférence : 14 mars, 004 A et B, Site Virgile Marron, Marseille

-11h30 - 12h30 : conférence devant l'ensemble des étudiants

-14h00 - 15h00 : réunion avec les M2 Journalisme option TV

 

11 janvier 2016, Philippe Pujol, journaliste, écrivain

"On voit toujours mieux quand on s'approche - L'indispensable journalisme de terrain"

Après une maîtrise de biologie et un master de journalisme scientifique de l’Ecole de journalisme et de communication de Marseille, Philippe Pujol intègre en 2003 la Marseillaise en tant que journaliste localier. Il y est nommé volontaire pour en devenir le Fait-diversier l'année suivante.

Sa connaissance des spécificités sociales et politiques de la région marseillaise et son carnet d’adresses aussi étoffé que diversifié le mènent à traiter différents sujets : faits divers, justice, culture, sport, social... toujours avec un regard sociétal. Enquêteur qui a analysé tant la police marseillaise que le fonctionnement des élus locaux, il est avant tout un journaliste de terrain qui voit, plus qu'on ne lui raconte.

Philippe Pujol a obtenu le 3e Prix Varenne en 2010 pour un article sur l'exploitation de la misère par la misère,  puis le 1e Prix Varenne PQR 2012 pour sa série « French deconnection », publiée dans la Marseillaise entre juillet et aout 2012. Il est en 2014 le premier lauréat localier du Prix Albert Londres avec sa série d'article « Quartiers shit ».

 
Il a publié « French Deconnection » chez Robert Laffont-Wild Project et « La fabrique du Monstre » aux éditions des Arènes.

19 novembre 2015, Joseph Moukarzel, professeur invité à l’université de Toulon et membre du RTRC (Réseau Transméditerranéen de la recherche en communication)

"Où va le monde?"

Joseph Moukarzel est docteur en sciences de la communication, architecte et journaliste, éditeur d’un hebdomadaire politique satirique libanais, doyen de la faculté d’Information et de communication de l’université Antonine, membre du comité de rédaction d’Hermès, et ancien chef du département d’architecture à l’Usek (Liban). Il est aussi professeur invité à l’université de Toulon et membre du RTRC (Réseau Transméditerranéen de la recherche en communication).

Ses deux spécialisations l’ont amené à s’intéresser au rapport entre l’architecture et la communication, thème sur lequel portent ses recherches actuelles, en plus de ses terrains d’observation concernant le pluralisme socioculturel et socio-religieux, la géopolitique moyen-orientale, l’image de l’autre et les facteurs identitaires au Liban et au Moyen Orient.

Date et lieu de la conférence : Jeudi 19 novembre 2015, Amphi A, 11h00

 

 

15 octobre 2015, Julien Vinzent et Clémentine Vaysse, journalistes à Marsactu

"Inventer la presse locale de demain"

Après un rachat de l’ancienne société éditrice en liquidation, l’équipe de Marsactu relance le site d’information avec un nouveau modèle économique fondé sur les abonnements.

Julien Vinzent : Ancien étudiant de l'EJCAM. Bercé par la mélodie des modems 56 kbps, formé aux équations barbares, il est tombé dans le journalisme quand se lançaient les premiers pure players français (Rue89, Bakchich, Mediapart). Après un passage marquant par Terra eco, il a accompagné Pierre Boucaud dans l’aventure Marsactu. Data journalism, fact-checking, crowdsourcing… Les mots sont anglais mais rien n’empêche de les appliquer en France. Ni à Marseille.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Clémentine Vaysse : Hyperactive, étiquetée “oula t’es pas d’ici toi”. Arrivée à Marsactu comme stagiaire début 2013, jamais repartie. Sciences Po Aix / EJCAM. Passée par Marséco, aussi. Et par le Brésil. Vous pouvez la lire en ce moment dans le Marin. Elle est obsédée par la mer, la protection des petites fleurs (et oiseaux) et par l’utilisation de l’argent public. De l’éco(nomie/logie) aussi.

 

 

 

 

 

10 septembre 2015, Claude Perrier, Président Directeur Général & Directeur de la Publication du Groupe La Provence

"A l’heure des mutations imposées par le développement du numérique, quelle stratégie pour la Provence, quels projets de diversification pour le Groupe ?"

Claude PERRIER a animé une conférence à l'EJCAM le 10 septembre à 14h30 pour nous faire part des stratégies du groupe.

Cévenol, originaire d'Anduze dans le Gard, âgé de 53 ans, Claude Perrier, est diplômé de Miami Dade Community Collège (Floride USA). Il entame sa carrière dans l'audiovisuel en 1992, à la direction générale de Centre Ville Télévision. En 1996, il rejoint Jean-Marie Cavada, dans les sociétés de production Théophraste et Théopresse, avant d’entrer à RFO en 1998. En 1999, il entre dans  le groupe Radio France à la Direction des antennes locales et à l'action régionale. En 2008, il est nommé délégué de la région Sud-Méditerranée et Directeur de France Bleu Provence. A partir de juillet 2011, il prend en charge la délégation des projets en Méditerranée, ainsi que la coordination de  "Marseille -Provence 2013" pour le groupe Radio France. De juin 2013 à juin 2014, Claude Perrier a été Directeur Général du Réseau France Bleu.

Crédit photo : Robert Poulain