Productions audiovisuelles 2014-2015

CCN/Etudiants M2/Bison Bleu

CCN-C/Etudiante M1/Away we go to London

CCN-C/Etudiants M1/Projet Marketing

J/Etudiants du Master Journalisme/M2/Don de sang à Marseille

J/Etudiants du Master Journalisme/M2/Traces Charlie Hebdo à Marseille

J/Etudiants du Master Journalisme/M2/Charlie Hebdo dans les kiosques à Marseille

J/Etudiants du Master Journalisme/M1/Hommage à Charlie Hebdo

 

Les étudiants de l'EJCAM se mobilisent :

Le jeudi 15 Janvier, des étudiants de l'école ont été pris en photo, seul ou en groupe, en posant avec un objet qui symbolise selon lui/eux la liberté d'expression (un journal, un livre, un crayon, une bande dessinée, une photo...).

Lettre ouverte à Charlie Hebdo

Cher Charlie Hebdo,

Nous ne pouvons nous imaginer ce que ce massacre représente pour vous, vous qui étiez si proches de ces désormais héros de la démocratie. Nous tenons à vous faire part de notre soutien, de notre respect, et de notre encouragement face à ce que vous entreprenez. Et de rappeler à quel point vous êtes essentiels, à la France, à la démocratie, et en tant que modèle pour des étudiants en journalisme comme nous.

Mais nous ne ferons pas peser sur vous le fardeau du symbole. Car c'est ce contre quoi Charlie Hebdo a toujours travaillé. Les balles des fanatiques vous ont percé, nous n'écorcherons pas plus votre peau avec nos fantasmes. Cependant, n'oubliez pas que, même si ce moment est court, vous avez réussi votre mission : éveiller les consciences. Nous nous étions habitués passivement à exercer nos libertés en oubliant trop souvent de nous battre pour elles.

Il arrive qu’on nous traite d’idéalistes. Nous rêvons d’un journalisme engagé pour la démocratie, de dénonciation, de proximité avec le peuple. Nous éprouvons un profond respect envers tous ceux, journalistes comme anonymes, qui défendent leurs convictions, leurs idées, sans rien abandonner face aux menaces. Des personnes que la peur n’arrête jamais. Des personnes dont la grandeur nous laisse sans voix. Alors oui, nous sommes idéalistes, mais nous sommes convaincus que c’est une qualité essentielle au bon exercice de ce métier. C'est pourquoi nous tenons également à rendre hommage à ces hommes et ces femmes  qui portent ce combat aux quatre coins du monde. Artistes, écrivains, paroliers, journalistes, anonymes... Ceux qui luttent pour donner du sens dans la schizophrénie générale.

La précarité du monde médiatique grandit à mesure qu'il est rongé par l’autocensure et les contraintes financières. À travers différents stages, certains d’entre nous ont pu le remarquer et s’en inquiéter. Mais ce sont ces grands noms qui nous donnent l’envie de continuer, nous, apprentis journalistes à qui l’on rabâche sans cesse que, une fois notre diplôme obtenu, nous ne trouverons pas de boulot. Que la presse indépendante de toute influence a de plus en plus de mal à se frayer un chemin. Ce sont toutes ces personnes, comme vous, qui nous donnent l’amour de ce métier qui peut être si magnifique. Celles et ceux qui savent encore manier liberté et impertinence avec talent.

Nous mesurons l'ampleur du combat auquel va devoir s'atteler la profession que l'on embrasse. A l'avenir il faudra s'armer de courage, car plus que noble, la cause est juste. Nous ne jetterons pas nos crayons, c'est peut-être la meilleure façon pour nous de poser une pierre à l'édifice.

Nous sommes rassurés et impressionnés de voir que vous ne baissez pas les bras. Que même dans la pire des douleurs, vous ne vous laissez pas faire. Que vous continuez. Que Charlie a été, comme d’habitude, dans les kiosques ce mercredi, et qu'il le sera dans les semaines à venir. Merci pour votre irrévérence enfantine. Merci à celles et ceux qui soutiennent des canards comme les vôtres au péril de leur vie. Ce sont eux les symboles, ces anonymes de l'actualité qui prouvent au quotidien que la presse libre n'est pas morte.

Voici des portraits d’étudiants et d'enseignants de notre école, chacun ayant à la main ce qui d’après lui illustre la liberté d'expression. S'armer d'emblèmes pour surmonter le symbolisme qui emmure Charlie Hebdo, le dépasser. C'est notre manière de vous dire notre admiration et notre soutien !

La promotion J1 de l'EJCAM

 

Rassemblement de soutien le 7 janvier 2015 :

L'EJCAM s'est associée au rassemblement de soutien à Charlie Hebdo, aux victimes des familles, le 7 janvier 2015, à 18 heures sous l'ombrière du Vieux-Port.

Hommage et recueillement le 8 janvier 2015 :

Une minute de silence a été observée à 12h20 à l'EJCAM le jeudi 8 janvier.

Communiqué de presse :

Hervé Demailly, Président de la CEJ - Conférence des Ecoles de Journalisme