Césure

Tout étudiant, en cours de formation, peut formuler une demande de césure dans son parcours académique.

La césure a trait à un ou deux semestre(s) d’interruption. Cette interruption doit être justifiée par l’acquisition d’une expérience professionnelle ou personnelle qui valorise et étaye les compétences acquises durant la formation suivie. Au terme de la période de césure, l’étudiant réintègre la formation qu’il a interrompue. A noter : à l’issue d’un M2 dûment obtenu, la césure n’est pas possible.

Les étudiants intéressés trouveront sur le site d’AMU tous les documents et les informations relatives aux modalités de formulation de la demande de césure. Ladite demande doit faire l’objet d’un avis favorable du responsable pédagogique de la spécialité, ou du parcours, de formation suivie.

* Pour les étudiants souhaitant partir en septembre 2021 pour une césure à l'étranger ✈: il est fortement conseillé d'évaluer la faisabilité de votre projet en tenant compte de la situation sanitaire mondiale actuelle. Toutes les demandes de césure à l'étranger feront sans exception, l'objet d'une consultation obligatoire du Fonctionnaire de Sécurité de Défense d'AMU qui rendra un avis définitif début juillet sur un éventuel départ en septembre. Pensez donc à prévoir un "plan B" (césure en France). La commission césure examinera vos projets (plan A à l'étranger et plan B en France).

Si la demande est acceptée, l’étudiant en partance s’engage à maintenir le contact avec son responsable pédagogique (au moins trois échanges de mails durant la période de césure). Le non-respect de cet engagement rend caduc le contrat de césure (l’étudiant n’est plus sûr de retrouver sa place au sein de sa formation).

Les dossiers pour l'EJCAM sont à adresser, dans les délais impartis, par voie électronique, à M. Alain Pagani : alain.pagani@univ-amu.fr.