Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un accord signé entre une entreprise et son salarié, qui permet à celui-ci d’obtenir, dans le cadre d’une formation en alternance, une qualification professionnelle sous la forme d’un diplôme ou d’un certificat. Initialement destinés aux jeunes de 16 à 25 ans, le contrat de professionnalisation s’est ouvert aux demandeurs d’emplois âgés de 26 ans et plus (ou aux bénéficiaires de minimas sociaux). Il couvre ainsi l’ensemble des tranches d’âge des actifs.

Avantage pour l’alternant : statut salarié, aides financières pour le logement, le transport…

Le contrat de professionnalisation conjugue formation et acquisition d’un savoir-faire unique en entreprise. L’étudiant bénéficie du statut de salarié et, par conséquent, d’une rémunération.

Au niveau fiscal, l’alternant en contrat de professionnalisation est généralement non imposable (jusqu’au plafond du SMIC), qu’il soit toujours rattaché au foyer fiscal des parents ou non. 

Le coût de la formation est un avantage financier pour l’étudiant en alternance. En effet, l’entreprise prend en charge les frais de scolarité.

Suite à la signature de son contrat de travail, le salarié en alternance est soumis aux droits et devoirs dictés par le code du travail et la convention collective de son secteur d’activité. De fait, il reçoit les mêmes avantages que les autres salariés de l’entreprise : congés payés, 13ème mois, tickets restaurants, couverture sociale, mutuelle d’entreprise…