Prix et concours 2018-2019

Sébastien Roux, ancien étudiant du Master Métiers de l'information, parcours MJEI, est le lauréat du Prix Lorenzo Natali 2019 dans la catégorie meilleur journaliste émergent

Sébastien Roux, a reçu son prix à Bruxelles de la Commission européenne lors d'une cérémonie en présence de Kailash Satyarthi, Prix Nobel de la paix en 2014, Christina Lamb, journaliste de renom au Sunday Times ainsi que Neven Mimica, commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement.

L'article, publié sur le site web Reporterre, porte sur trois initiatives béninoises qui ont observé les caractéristiques de la jacinthe d'eau, une plante ultra invasive présente dans une cinquantaine de pays sur les cinq continents, pour transformer cette menace en "or vert". Le lien pour accéder à l'article 

 

Crédit photo : Twane Photographe

Site web de Sébastien Roux : https://www.sebastien-roux.com/

 

Mathilde Durand, étudiante en Master 2 Journalisme, décroche le prix AJIS 2019

Mathilde Durand est la lauréate 2019 du prix AJIS (Association des journalistes de l’information sociale), le prix de l’information sociale pour son article « Les douleurs silencieuses de la vigne ». Un article réalisé avec l'encadrement de Stéphanie Harounyan (Libération Marseille). 

Elle remporte 3500 euros, remis le 9 juillet prochain par la ministre du travail, lors d’une cérémonie à Paris.

Pour cet article, elle est retournée dans sa région d’origine la Gironde et plus précisément dans le Médoc pour raconter les troubles musculo-squelettiques chez les vignerons. Des douleurs qui touchent l’appareil locomoteur (le dos, le coude, l’épaule et le poignet) avec de lourdes conséquences sanitaires et sociales pour les travailleurs: arrêt de travail, invalidité, précarité. Cliquez ici pour lire l'article

© Corentin Fraisse

 

1er prix catégorie "étudiant " du concours Jeunes Reporter de l’environnement pour Mathilde Durand, étudiante en Master 2 Journalisme

Mathilde Durand remporte un prix ainsi que l’opportunité de représenter la France, dans la catégorie 19-25 ans, pour la finale internationale contre 34 pays, qui se tiendra à Copenhague en juin prochain. 

Elle a choisi de traiter le sujet de la précarité menstruelle avec son article : "Précarité menstruelle, la double peine". Elle a rencontré l'association Règles Élémentaires, qui récolte des protections hygiéniques avant de les redistribuer aux associations de terrain qui aident les femmes dans le besoin. 

Sans-abris, étudiantes, travailleuses pauvres, la précarité menstruelle touche de nombreuses femmes qui n'ont pas les moyens de s'acheter des protections périodiques. En France, les règles restent un tabou, et certaines femmes n'osent pas demander de l'aide. L'article : Précarité menstruelle, la double peine

 

 

Troisième prix du Tremplin Radio France 2019 pour Samuel Monod, étudiant en Master 2 Journalisme à l'EJCAM

Samuel Monod a remporté le troisième prix du Tremplin Radio France 2019. Il bénéficie d’un premier contrat de deux mois dans une rédaction de Radio France, avec une possibilité de reconduction de ce contrat sous forme de piges. 

Il a défendu l'EJCAM face à 13 candidats des 13 autres écoles de journalisme reconnues par la profession. Les épreuves consistaient en un journal national et international de 7 minutes, un reportage d'1 minute 20, une déclinaison web dudit reportage de 2000 signes maximum, et un entretien de motivation. 

Samuel Monod a choisi l'officialisation de la démission d'Abdelaziz Bouteflika comme sujet de reportage. Il s'est déplacé dans un restaurant algérien où il a interrogé les restaurateurs et le cuisinier sur ce qu'ils pensaient de l'avenir de l'Algérie. La démission de l'ex-chef de l'Etat est un soulagement pour eux mais ils expriment leur inquiétude pour ce pays, dirigé depuis 1962 par un parti unique : le FLN. 

Samuel Monod a pu constater le désarroi de ces Algériens, qui aspirent à plus de démocratie dans leur pays.

 

 

Prix François Chalais du jeune reporter, Catégorie Ecritures Numériques pour Camille Nowak, étudiante en Master 2 Journalisme

Camille Nowak, étudiante en Master 2 Journalisme à l’EJCAM, est lauréate du Prix François Chalais du jeune reporter dans la Catégorie Ecritures Numériques. Elle décroche une bourse de 1000 € offerte par l’association François Chalais et un stage au sein de France Médias Monde pour son reportage intitulé « Sur les pas des « déroutés » de Sospel.
Le reportage, au format écritures numériques type MOJO (journalisme mobile), traite du quotidien d’habitants dans les Alpes Maritimes qui n’ont plus de route d’accès à leur habitation. Suite à un effondrement d’un pan de montagne le 14 avril dernier, une quarantaine d’habitants des hameaux de Béroulf et de Sainte Sabine vivent coupés du reste du village. La seule route accessible en voiture ayant été emportée lors de l’effondrement. Pour accéder à leurs habitations, leur seul moyen d’accès est un petit sentier uniquement accessible à pied (30 minutes de trajet). Avec cet événement, une vraie solidarité s’est mise en place entre les différents habitants, ce qui a complètement bouleversé leur quotidien. En immersion durant toute une journée aux côtés de ces habitants, Camille s’est imprégnée de leur rythme de vie pour retranscrire dans sa vidéo au mieux, ce qui constitue leur routine à l’approche de l’hiver. Tous « déroutés », les personnages de son reportage appréhendent cette expérience d’une façon différente : un isolement contraint, un défi à relever ou encore une accumulation de difficultés.

 

Les 36H Chrono de la création d’entreprise : Camille Charlet, étudiant en M 1 DICOD B à l’EJCAM, et son équipe décrochent le Prix coup de cœur avec « D’un sommeil Monstre »

Cette 6ème édition des 36h Chrono de la création d’entreprise, organisée par Pépite PACA Ouest et AMU, s’est tenue les 21 et 22 novembre.

Le projet « D’un sommeil Monstre » s'articule autour d'un produit : les vaporisateurs anti-monstres, solution à base d'huiles essentielles réputées pour leurs vertus apaisantes et relaxantes (valériane, fleur d'oranger, passiflore, verveine et camomille). 

Destinés aux enfants, ces vaporisateurs font appel à leur imaginaire : un spray pour chasser les monstres qui hantent leur sommeil. C’est aussi la promesse d'une nuit tranquille pour petits et grands selon cette équipe d’étudiants.

L’équipe au complet : 

Camille Charlet, étudiant en Master 1 DICOD B, Ecole de Journalisme et de Communication d’Aix-Marseille

Marie Brocard, étudiante en Master 1, LEA Management International à Aix-en-Provence

Clément Allard, étudiant en Master 2, Ecole Centrale de Marseille 

Bachir Zerkaoui, étudiant en Master 2, Economie appliquée à la Faculté d'Economie et de Gestion d'Aix-en-Provence